CONSTAT

PROAXIO est née d’un constat : En 2015, 25 personnes sont décédées de violences au travail. Ces violences ont été à l’origine de 14.778 accidents du travail pour plus de 1.200.000 journées de travail perdues. Les dommages humains sont inchiffrables.

Pour des raisons de politesse, de respect des consignes, de craintes pour sa place, nombreux sont les employés qui subissent en silence avant qu’un incident grave ne se produise ou qu’un de leurs collègues ne finisse par craquer. Il est alors trop tard !

Ces violences préoccupantes engendrent des nombreuses conséquences humaines, juridiques et financières qui pèsent sur les organisations. En outre, l’employeur qui manque à ses obligations contribue malheureusement à renforcer ce phénomène.

MISSION

En tant qu’organisme de formation spécialisé, PROAXIO diagnostique votre environnement, le profil de public accueilli, l’expérience de vos employés et les points de faiblesse de la prévention à la gestion des incidents

 

Cela nous permet de concevoir sur-mesure les contenus de nos formations et de mobiliser une équipe compétente, dynamique et pertinente pour les animer auprès des stagiaires.

En parallèle, PROAXIO réunit des experts de plusieurs disciplines pour mêler les approches et ainsi effectuer un véritable travail de recherche dédié à la violence au travail et aux bonnes pratiques permettant d’y faire face.

NOTRE VISION

L’action sur le capital humain de l’entreprise au travers de la formation professionnelle est une réponse profondément adaptée aux situations de violences verbales ou physiques au travail. C’est un outil formidable pour sécuriser les collaborateurs, anticiper les risques et améliorer leur qualité de vie professionnelle.

Pour être efficaces, ces mesures de formation doivent être adaptées à la profession concernée, dispensées par des formateurs de qualité ayant préparé leur intervention, se concentrer sur des techniques simples, efficaces, restituables et se destiner à un effectif raisonnable d’un point de vue pédagogique.

Enfin, au cœur de notre vision se trouve la certitude, éprouvée par l’expérience, que face aux violences physiques et verbales, des outils efficaces existent, et ce tout particulièrement là où d’autres approches telles que la PNL ou la CNV trouvent leurs limites. Encore faut-il les connaître et y être entraîné.